Livraison gratuite 99$+ / Ramassage en magasin

  • Compte
  • français fr
    • English en
    • français fr

Les 8 trucs qui vous aideront à mieux choisir vos souliers de sport

Les 8 trucs qui vous aideront à mieux choisir vos souliers de sport

Enfin le printemps, et vous avez besoin d’une nouvelle paire d’espadrille? Voici 8 trucs qui vous aideront à mieux choisir le soulier de sport pour vos besoins.

1- Le confort

Vous devez être à l’aise dans votre soulier dès le moment où vous l’essayez! Afin de vous aider à évaluer votre niveau de confort, prenez le temps de marcher en magasin. Il est d’ailleurs préférable de ne pas être pressé lorsque vous partez à la chasse aux souliers.

Autre conseil, lorsque possible, essayez vos souliers en fin de la journée ou après votre séance d’entraînement puisque c’est à ce moment que vos pieds sont les plus larges. En chaussant votre soulier, les orteils devraient avoir suffisamment de place pour bouger. De plus, le talon devrait être bien supporté par la chaussure. Il ne devrait pas sortir de l’espadrille lorsque vous marchez ou courez.

[link-preview url=”https://ekkip.com/Chaussures-homme/Chaussures-de-course-homme/New-Balance-1500-v4-BOA-Black-Hi-lite-8/109985/”]

2- L’usage

Si vous faites un sport spécifique plus de trois fois par semaine, vous devez avoir une chaussure spécialisée. Passez nous voir en boutique pour vous informer, car le marché de l’espadrille offre un choix de marques et de modèles assez incroyables, avec des nuances dans les matériaux, la forme du soulier, etc., question de protéger les régions du pied subissant le plus grand stress pendant l’exercice.

 

3- Le look!

L’apparence de l’espadrille ne devrait pas être la raison pour laquelle vous optez pour une chaussure (plate de même!).

4- Le prix

Soyez prêts à investir dans un soulier de qualité. Choisissez une chaussure en fonction de vos besoins et de votre budget.  Évitez de payer cher pour une marque ou un modèle très tendance qui n’offre pas de valeur ajoutée, et optez pour le meilleur soulier en fonction de votre niveau d’entraînement. Si vous n’êtes qu’aux balbutiements de votre sport, rien ne vaut l’investissement d’une paire de chaussures de marathonien!

5- Le type de chaussure

Les espadrilles pour le sport sont regroupées en trois catégories : la course à pied, l’entraînement (multisports) et la marche.

Pour la course à pied, le soulier doit être muni d’un système d’absorption des chocs adapté puisqu’en courant, votre pied supporte l’équivalent de trois à cinq fois votre poids corporel. Côté semelle, celle-ci doit être souple afin de permettre une meilleure capacité d’absorption des chocs. Elle doit aussi être très légère. Pour la marche, il faut un soulier avec un bon système d’absorption et une semelle permettant le roulement naturel du pied. Pour l’entrainement multisports, le soulier devrait offrir un bon support, une bonne adhérence et une excellente stabilité. Il est typiquement un moins haut et un peu plus lourd que les autres souliers de sport.

 

6- Le bon support

De façon générale, il existe trois catégories de support: neutre, stabilité ou support maximal.  Retenez que la bonne catégorie s’établit selon le degré de pronation (affaissement de l’arche du pied en mouvement) lors du roulement du pied.

7- Connaître son pied

Regardez le dessous de votre semelle afin de vérifier l’état de votre soulier. S’il y a de l’usure sur la surface extérieure, vous avez un pied en supination. Si, l’usure est sur la surface intérieure de la semelle, vous avez un pied en pronation. Aussi, il peut être utile de mesurer votre pied une fois par année puisque le pied change en vieillissant. Et n’oubliez pas de tenir compte du fait que les grandeurs de chaussure peuvent varier en fonction des marques.

8- La durée de vie

La durée de vie d’un soulier dépend de son utilisation. Évaluez votre soulier en regardant l’usure extérieure de vos espadrilles. Si vous portez vos souliers uniquement à l’intérieur, ils auront l’air neufs pus longtemps alors, regardez l’usure de la semelle (le talon en particulier).  De façon générale, si le soulier est moins confortable et qu’il n’offre plus le même support, il faudra le remplacer.